Rudolf Laban, Etienne Decroux, Laban, Decroux, Henri Bergson, Bergson, Jorge Gayon, Meyerhold, Suzuki, Mary Overlie, Ann Bogart, Viewpoints,

mouvement, movimiento, movement,

mime, mimo, mima, pantomime, pantomima,

LAMA, LMA,

analyse du mouvement, movement analysis, análisis del movimiento,

Cinétographie, Labanotation, Cinetografía, Kinetografía, Kinetographie,

Choréutica, Choreutics,  Coréutica, Eukinétique, Eukinetics, Eukinética

Ethnoscénologie, Ethnoscénologue, Ethno-scènologue, Ethno-scènologie, Ethnoscenology, Ethno-scenology, Etnoescenología, Etno-escenología, escenología,

Chorélogie, Chorélogue, Choreology, coreología, coreólogo, choreologist

théâtre, danse, performance, dance, theatre, teatro, danza,

matter, matière, material, médium, médio, midium,

effort, esfuerzo, training, entrenamiento, entraînement,

mime corporel, mimo corporal, mima corporal, corporal mime, corporeal mime,

mouvement dramatique, dramatic movement, movimiento dramático,

biomécanique, biomecánica, biomechanics, actor, dancer, acteur, danseur, performer, View Points, bailar, bailarín, baile, arts du spectacle, spectacle, chorégraphie, coreografía, espectáculo, performing arts, arte, arts, buto, butoh, butô, notation,

consciencia, conscience

Toulouse, France, Atelier, Taller, Stage, Workshop, Thomas Leabhart, Steven Wasson, Ivan Bacciochi, Jean Asselin, Denise Boulanger, George Molnar, Greta Maes,

Ives Marc, Claire Hegen

Pour une CULTURE DU MOUVEMENT,
à propos de
la choréologie et les arts du spectacle

Le point de vue choréologique de Jorge Gayon - études du mouvement

Qu'est-ce que la choréologie?

La discipline qui cherche à déterminer de quoi est fait le mouvement humain. Elle permet de cerner les liens entre le mouvement, son contexte et les autres dimensions humaines qui le déterminent (individuelles, sociales et culturelles). Cette étude est réalisée par l'analyse des composants du mouvement dont: le corps, ses parties mises en mouvement et leurs inter-relations, la dynamique, les rythmes et le phrasé, les rapports à l'espace et entre personnes, les rapports au son, etc. C’est ce qu'on appelle: l’analyse choréologique du mouvement.

L'analyse choréologique

Présentée par Rudolf Laban au début du XX siècle en Allemagne, elle est réalisée avec un ensemble d'outils qui facilitent la perception, la description, l'annotation, le registre et la documentation du mouvement avec un langage conceptuel et symbolique propre, objectif et précis.

Utilisations

Son utilisation dans le domaine des arts du spectacle s’étend de l'analyse, la composition, le conseil et accompagnement, la critique et la documentation des Œuvres, au développement des méthodes d'entraînement des artistes et d'exploration de la créativité, entre autres.
Cette analyse peut être aussi utilisée pour des études en Anthropologie, Médecine, Sport, Ergonomie, Psychologie, Éducation, Développement personnel.

L'analyse choréologique et les arts du spectacle

Son utilisation par les artistes du spectacle ouvre la possibilité du traitement du mouvement comme un médium artistique, à l’instar de la voix et du son, utilisés dans la création du matériau sensible offert au public.

La  "Choréologie active": clé de la liberté artistique de l’acteur-créateur

C'est l’application de l'analyse choréologique par l'artiste lui-même, fondée sur sa perception-action, à l'ensemble de son travail artistique.

Perception-action

Expérience consciente de la connexion pensée-mouvement. Cette expérience permet à :

- l’acteur et le conteur; la structuration et l'articulation de son mouvement

- le danseur et le performer; l'ancrage corps-esprit comme origine de son mouvement

- le circasien et le marionnettiste; la présence scénique, la précision et le sens du mouvement

- chacun; l’autonomie dans la pratique des disciplines artistiques du mouvement.

Comment l'acquérir?

Par l'étude et un entraînement en parallèle, fondés sur l'analyse choréologique et un langage artistique du mouvement.

Bases pour le développement de la perception-action

• l’expérience concrète du mouvement qui intègre l'analyse choréologique dans l'action (formation et entraînement régulier).

• l’observation réflexive (séances d'exploration-analyse active),

• la prise de "notes du mouvement" (écritures du mouvement)

• l’expérimentation active (ateliers, improvisation, composition)